L’échec transversal

By Michèle Ouimet | Published Feb 6, 2015 by La Presse

La réforme au secondaire est un échec. Ce n’est pas un journaliste qui le dit ni un enseignant frustré ou un syndicat militant qui tape sur le clou de la réforme, mais une équipe de chercheurs qui a déposé un rapport étoffé de 113 pages.

Le mot échec n’apparaît pas dans le rapport et le directeur de la recherche, Simon Larose, ne l’a pas prononcé quand je lui ai parlé, mais le constat est là, incontournable, gros comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

L’étude est sérieuse, elle n’a pas été griffonnée sur le bord d’une table. Les six chercheurs de l’Université Laval ont suivi 3724 jeunes et 3913 parents de 2007 à 2013. Ils ont étudié trois cohortes: la première a échappé au vortex de la réforme et a commencé son secondaire en 2004; les deux autres étaient composées d’enfants de la réforme qui ont commencé leur secondaire en 2006 et 2007. Les chercheurs ont comparé les cohortes à l’aide de questionnaires, de tests et d’examens. Du sérieux.

Read more: http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/michele-ouimet/201502/06/01-4841783-lechec-transversal.php

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: